CGV Service Après-Vente (SAV)

CGV Service Après-Vente (SAV)

CONDITIONS GENERALES DE VENTE SERVICE APRES-VENTE (SAV) – Mise à jour 11/2021
Les présentes conditions générales sont applicables dans les relations contractuelles entre le demandeur de réparation (le client) et la société prise en sa qualité de réparateur (le réparateur). Est réputé client toute personne ou entité qui possède un ordre de réparation établi à son nom ou raison sociale. Toute commande entraîne de plein droit, sans réserve, l’adhésion de l’acheteur aux présentes CGV et renonciation à leurs propres conditions générales d’achat qui y seraient contraires. Le client déclare qu’il a la pleine capacité pour contracter avec la société.
Conformément à l’article L.223-2 du code de la consommation, l’Acheteur est informé qu’il a la possibilité de s’inscrire gratuitement sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique BLOCTEL sur le site : bloctel.gouv.fr

1- FORMATION DU CONTRAT
(1) ORDRE DE RÉPARATION
A la réception d’un véhicule, il est établi un ordre de réparation (OR) au verso duquel figurent les présentes CGV qui devront être signées par le client. Le client doit clairement spécifier la nature des travaux qu’il souhaite faire effectuer et s’il désire une estimation des frais ou l’établissement direct d’un devis (Cf.2). Un examen contradictoire de l’état du véhicule doit être effectué et signé par les deux parties ; à défaut, aucune réclamation ne sera prise en considération. Il appartient au client de ne rien laisser dans le coffre. Les réparations estimées nécessaires ne seront entreprises que si elles ont fait l’objet d’un OR qui comporte la signature du client ainsi que celle de la société sur chaque exemplaire.
Les éventuelles conditions particulières ne modifient les CGV que sur les points mentionnés et n’entraînera en aucun cas renonciation aux autres clauses.
(2) ESTIMATION / DEVIS
Il peut être établi, à la demande du client et préalablement à la prise d’un véhicule ou d’un organe à réparer, une estimation de la nature et du montant des réparations à effectuer. Cette estimation approximative, fournie gratuitement et sans démontage, n’a qu’une valeur indicative et ne constitue en aucun cas une offre contractuelle. Le devis, nécessitant des opérations de dépose/repose et de démontage, est établi suite à la demande du client sur l’OR. Il engage le réparateur de façon contractuelle sur le détail des réparations à effectuer spécifiant le détail des pièces et de main d’œuvre et leur chiffrage respectif. Le devis issu du diagnostic est facturé au client selon les tarifs en vigueur au jour de l’entrée du véhicule dans les ateliers du réparateur.
2- REALISATION DE LA PRESTATION COMMANDEE
(1) TRAVAUX
Les travaux sont entrepris selon les mentions apposées sur l’OR signé par le client. Si malgré les conseils du technicien, le client ne souhaite pas faire réaliser l’intégralité des travaux recommandés, mention en sera apposée sur l’OR. Si, au cours des travaux, il apparaît nécessaire d’effectuer des opérations complémentaires à celles prévues sur le devis, le réparateur en informera le client, et devra obtenir son accord écrit avant toute nouvelle réparation. Le réparateur est dégagé de toute responsabilité si le client refuse de lui commander ces travaux complémentaires.
(2) PIECES REMPLACEES
Le client peut voir les pièces remplacées s’il en fait la demande sur l’OR ; ces pièces pourront lui être restituées, à l’exception de celles remplacées en échange-standard ou sous-garantie. Le réparateur peut disposer librement des pièces non réclamées au moment de la restitution du véhicule.
(3) COMMANDE SPECIALE DE PIECES
Pour l’exécution de commandes spéciales, 100 % du montant de la facture sera exigible. Aucune annulation ne sera possible dès lors que les pièces ont été régulièrement commandées.
(4) DUREE DES TRAVAUX
Les délais de livraison et de réparation prévus auront lieu au plus tard à la date portée sur l’OR. Ces délais sont cependant réservés en cas de modification de l’OR sur demande du client ainsi qu’en cas de force majeure. Le cas échéant, la nouvelle date de livraison sera portée en marge sur l’OR. Dans le cas où le début de l’exécution des travaux est subordonné à l’avis d’un tiers que le client aura indiqué au réparateur dans la rubrique « expert/Compagnie d’assurance/tiers » figurant au recto de l’OR, la date limite de livraison sera reportée d’un délai égal à celui courant entre la date de livraison indiquée sur l’OR et le jour de l’avis définitif donné par ledit tiers sur les travaux commandés et ce, sous réserve de la modification des travaux.
Ledit délai de livraison est indiqué sous réserve de la réception des pièces du fabriquant. En effet, selon l’article L.111-4 du code de la consommation, le fabriquant fournit, dans un délai de deux mois, aux réparateurs professionnels qui le demandent les pièces détachées indispensables à l’utilisation des biens vendus. En outre, selon l’article L.216-1 du même code, le vendeur devra livrer le Véhicule dans les 30 jours suivant la réception de la pièce.
(5) LIVRAISON ET RETIREMENT DES VEHICULES
Sauf accord express, la livraison est effectuée dans nos établissements. Le client est tenu de récupérer son véhicule dans les 24 heures suivant la mise à disposition. A défaut, des frais de gardiennage de 30 euros par jour par véhicule seront facturés au client après mise en demeure restée infructueuse. Enfin, si les dispositions des alinéas précédents restent infructueuses, le matériel deviendra la propriété de la société passé un délai de 3 mois à compter de la mise en demeure de retirement des marchandises restée infructueuse. Réciproquement, en cas de manquement du réparateur à son obligation de livraison à la date ou à l’expiration du délai de l’article L.216-1 du code de la consommation ou à défaut dans les 30 jours après la conclusion du contrat, et dès lors que ce dépassement n’est pas dû à un cas de force majeure, le consommateur peut résoudre le contrat dans les conditions prévues à l’article L.216-6 du même code.
3- PAIEMENT
Les factures sont établies suivant le tarif en vigueur au moment de l’établissement de l’OR. Tous véhicules non inscrits dans la banque de donnée de la société feront l’objet d’une procédure d’enregistrement et de la signature d’un protocole. Ces frais de dossier sont facturés 500 euros TTC, auxquels doivent s’ajouter les frais de diagnostic éventuels du véhicule qui seront facturés au temps passé par les techniciens sur le véhicule. Les temps de main-d’œuvre sont facturés selon les barèmes du réparateur. Ces derniers ainsi que les tarifs de pièces de rechange sont à la disposition de la clientèle qui peut les consulter à la réception.
Les factures sont payables au comptant, sauf stipulation contraire, à la livraison du véhicule ; dans ce cas aucun escompte ne sera octroyé si le règlement est anticipé par le client. En outre, un acompte de 50 % peut être exigé. Selon condition spéciale, le paiement échelonné en trois fois peut être consenti au client : une somme de trente (30) euros, sera facturée au client au titre des frais de dossier. A défaut de paiement à l’une quelconque des échéances, l’intégralité de la somme due sera immédiatement exigible. Des pénalités de retard seront appliquées de plein droit au montant TTC de la facture, sans qu’il soit besoin d’une mise en demeure et commenceront à courir à compter de la date de la facture. Elles seront calculées sur la base d’un taux fixe contractuel de 15 % l’an. Les dommages et intérêts moratoires peuvent se cumuler avec les compensatoires conformément à l’article 1231-6 du code civil. Le client s’engage également à indemniser, sur présentation de justificatifs, la société de toutes pertes et frais (tous les frais de recouvrement amiable ou judiciaire y compris les frais de mise en place, d’étude, les honoraires et débours non excessifs de conseils extérieurs) raisonnablement exposés pour obtenir l’exécution des obligations dans la limite de 1.500 euros. Ce même droit est reconnu au client dans l’hypothèse inverse. Une somme de trente (30) euros, sera également facturée au client au titre des frais de dossier lorsqu’un protocole de règlement sera établi. Décret n° 2012-1115 du 2/10/2012 : tout professionnel en retard de paiement est de plein droit débiteur à l’égard de la société d’une indemnité forfaitaire de 40 €, en sus des indemnités de retard. Dans l’hypothèse où les frais de recouvrement seraient supérieurs au montant de cette indemnité forfaitaire, la société pourra demander une indemnisation complémentaire, sur justificatif.
Enfin le vendeur se réserve le droit de demander des garanties particulières en cas de retard de paiement ou d’insolvabilité notoire. Le refus de l’acheteur de fournir les garanties demandées pourra entraîner le droit à revendication des marchandises conformément à la clause de réserve de propriété stipulée au point 7 des présentes et les commandes en cours non livrées seront résiliées de plein droit aux torts exclusifs du client. Le cas échéant, le client sera tenu de verser à la société une indemnité conventionnelle de résiliation correspondant à 10 % de la valeur toutes taxes comprises des marchandises non encore livrées.
(1) ASSURANCES
Le réparateur est étranger à toute contestation, quel qu’en soit l’objet, pouvant survenir entre une compagnie d’assurances et le client ayant commandé des réparations sur son véhicule. Le client reste tenu vis à vis du réparateur du paiement des réparations faisant l’objet de l’OR.
(2) MANDATAIRE
Si le dépôt du véhicule est effectué par un mandataire du propriétaire du véhicule, le mandataire sera tenu solidairement avec le propriétaire du véhicule du règlement de la facture.
4- RESERVE DE PROPRIETE, RETENTION ET SUBROGATION DE CREANCE
(1) RESERVE DE PROPRIETE : Si selon condition spéciale le paiement venait à être différé, le réparateur se réserve la propriété des pièces commandées et vendues jusqu’au paiement effectif de l’intégralité du prix en principal et accessoire. Le défaut de paiement de l’une quelconque des échéances peut entraîner leur revendication, le réparateur pourra exiger de plein droit la restitution et sans formalité, de toutes les pièces non encore intégralement payées, y compris les marchandises normalement payables à une date ultérieure. Ces dispositions ne font pas obstacle au transfert à l’acheteur, dès la livraison des risques de perte et de détérioration des biens vendus ainsi que des dommages qu’ils pourraient occasionner et n’équivalent en aucun cas à la résolution de la vente. L’acheteur s’engage, jusqu’au complet paiement du prix, à ne pas transformer, incorporer, revendre ou mettre en gage le bien, sous peine de revendication immédiate par le Vendeur, les frais et risques de la restitution étant à la charge exclusive de l’acheteur.
(2) DROIT DE RETENTION : Le véhicule étant réputé remis au réparateur en dépôt, le réparateur peut exercer un droit de rétention sur le véhicule jusqu’au complet paiement de la facture et ce, conformément à l’article 1948 du Code Civil.
(3) SUBROGATION DE CREANCE : Dans l’hypothèse où le client aurait revendu la marchandise livrée dans son commerce normal, il cède alors à la société toutes les créances à son profit, nées de la revente au tiers acheteur (preneur). Le client est autorisé à recouvrer ses créances, même après cette cession sans que le droit de la société de recouvrer lui-même ses créances, soit affecté. La société s’engage à ne pas recouvrer les créances dans la mesure où le client exécute correctement ses obligations de paiement.
5- GARANTIE
Garantie contractuelle : La garantie est limitée au remplacement ou à la réparation des produits reconnus défectueux. La garantie n’est acquise : qu’après réception par la société d’un courrier adressé par LRAR notifiant la non-conformité constatée et accompagné du bon de livraison, qu’après reconnaissance par la société de la défectuosité des produits vendus, qu’à la condition qu’un tiers ou le client lui-même ne soit pas intervenu sur les produits depuis leur mise à disposition. Cette garantie comprend « la remise en état ou l’échange des pièces reconnues défectueuses, la main d’œuvre nécessaire à cette remise en état ou à cet échange ; les frais éventuels de dépannage selon conditions du constructeur ». L’application de la garantie est contractuellement subordonnée au strict respect des révisions périodiques, spécifiées dans le carnet d’entretien. Les talons de ce carnet complétés faisant foi. Les travaux sous garantie doivent être exclusivement effectués par nos ateliers. Toute intervention d’un tiers extérieur ne pourra faire l’objet d’aucun remboursement. Les pièces faisant l’objet d’une demande de garantie sont adressées au constructeur pour examen technique. Si la garantie est acceptée, la pièce défectueuse devient la propriété du constructeur. Les exclusions de garantie sont précisées dans le carnet d’entretien et de garantie qui est fourni au client.
Garanties légales : La garantie contractuelle ne se substitue ni à la garantie légale des vices cachés ni à la garantie légale de conformité.
Garantie légale des vices cachés : Le consommateur peut décider de mettre en œuvre la garantie contre les défauts cachés de la chose vendue au sens des articles 1641 à 1649 du code civil. Dans cette hypothèse, il peut choisir entre la résolution de la vente ou une réduction du prix de vente conformément à l’article 1644 du code civil.
Garantie légale de conformité : En application des articles L.217-4 à 14 du code de la consommation, lorsqu’il agit en garantie légale de conformité, le consommateur : - bénéficie d’un délai de deux ans à compter de la délivrance du bien pour agir ; - est dispensé de rapporter la preuve de l’existence du défaut de conformité du bien au moment de la délivrance durant les 24 mois suivant la délivrance du bien ; - peut choisir entre la réparation ou le remplacement du bien, sous réserve des conditions de coût prévues par l’article L.217-9 du code de la consommation
La garantie légale de conformité s’applique indépendamment de la garantie commerciale éventuellement consentie.
6. RETRACTATION EN CAS DE VENTE A DISTANCE
6.1 Exercice du droit de rétractation
Conformément aux articles L.221-18 et suivants du Code de la consommation, l’Acheteur disposera de quatorze (14) jours à compter de la signature du contrat de prestation de service pour exercer son droit de rétractation, sans avoir à justifier de motifs ou à payer de pénalités (la signature de l’Acheteur apposée sur le bordereau de livraison daté faisant foi).
L’Acheteur qui souhaite se rétracter de sa Commande pourra, selon son choix, renvoyer au Vendeur le formulaire de rétractation en lien sur le site ou tout autre écrit exprimant de façon explicite sa volonté de se rétracter soit :
-  sur le site https://www.sud-motors.com/
-  ou à l’adresse postale : SUD MOTORS 782, Route de la Madeleine, BP 10077, 97322 Cayenne Cedex
6.2 Exception au droit de rétractation
Il est précisé que, selon l’article L.221-28 du même code, le droit de rétractation ne peut être exercé en cas de fourniture de services pleinement exécutés avant la fin du délai de rétractation et dont l’exécution a commencé après accord préalable exprès du consommateur et renoncement exprès à son droit de rétractation.
6.3 Remboursement
L’exercice du droit de rétractation dans les conditions définies ci-dessus donneront lieu au remboursement des sommes versées par l’Acheteur au titre du Bon de Commande, (ci- après le « Remboursement ») dans un délai de 14 jours suivant la réception du bordereau de rétractation. La somme versée par l’Acheteur est de plein droit majorée conformément aux dispositions du Code de la consommation qui seront en vigueur au jour du remboursement. Le Remboursement consécutif à la résiliation de la Commande sera effectué par virement ou par chèque, ce que le Client accepte.
Les remises et réductions ne sont en aucun cas remboursables.
Si par dérogation, le Vendeur acceptait d’annuler la prestation de service passé le délai de rétractation légal et de rembourser l’Acheteur, des frais de dossier de 30 euros seront conservés à titre de dommage et intérêt.
7- REFUS DE VENTE ET DE PRESTATION DE SERVICE
Un refus de vente sera valablement opposé si, lors d’une précédente commande, l’acheteur s’est soustrait à ses obligations, à moins que l’acheteur ne fournisse des garanties satisfaisantes ou un paiement comptant. Dans ce cas, il est précisé qu’aucune remise ne sera accordée.
8. INFORMATIQUE ET LIBERTES & DECLARATION DE CONFIDENTIALITE Loi du 6/01/1978 et RGPD
Quelles données collectons-nous ?
Les données que nous collectons ou détenons à votre égard peuvent être collectées directement auprès de vous, d’autres collectées dans le respect de la réglementation applicable ou de sources accessibles au public.
Les données que vous nous fournissez peuvent notamment concerner : • des informations relatives à votre identité (nom, genre, date et lieu de naissance, vos justificatifs d’identité) • vos coordonnées (votre adresse postale, adresse de messagerie électronique, numéros de téléphone) • des informations que vous nous fournissez en remplissant des formulaires (téléphone, présentiel, courrier électronique…) • Les informations relatives à notre relation commerciale, vos transactions et vos instructions.
Comment utilisons-nous vos données à caractère personnel ? Nous les utiliserons que si vous y avez consenti ou qu’elle repose sur l’un des fondements juridiques prévus par la loi : • La protection de nos intérêts légitimes • L’exécution d’un contrat au titre duquel vous êtes et/ou nous sommes engagés • Le respect d’une obligation légale ou réglementaire ;
Nous collectons et traitons des informations vous concernant pour diverses raisons et notamment : • vous fournir des produits et services • exécuter vos instructions et nos engagements vis-à-vis de vous (notamment les commandes) • gérer notre relation commerciale avec vous, vous proposer nos produits et services ou effectuer des études de marché • recueillir des renseignements à partir de l’analyse de vos données • améliorer la qualité de nos produits, contrats et services et nous assurer de l’efficacité de nos campagnes commerciales • garder une trace de nos échanges avec vous (par téléphone, par message électronique ou tout autre type de communication)• assurer la continuité de l’activité de nos services • correspondre avec nos avocats, conseils ou tous autres intervenants (sous-traitants, fournisseurs, partenaires…)
Respect de nos obligations légales et réglementaires :
Nous les utilisons pour nous conformer à toute loi ou règlement applicable (régulateur ou une autorité compétente)
Marketing et études de marché : promouvoir nos produits et services. Si vous y consentez, nous sommes susceptibles de vous envoyer des messages commerciaux contenant des informations sur nos produits et services ou ceux de tiers.
Quelles sont les finalités du traitement de vos données à caractère personnel et quel est le fondement juridique de ce traitement ?
Les finalités de la collecte Le traitement est justifié par :
Opérer un diagnostic, estimer les travaux (devis) pour répondre à votre demande.
Vous fournir les services correspondants à votre commande. L’exécution d’un contrat.
Sondages, enquêtes, statistiques pour évaluer la qualité des prestations et des produits et anticiper les besoins des clients. Nécessité de développer de nouvelles fonctionnalités.
Envoyer des informations sur nos offres promotionnelles,
Consentement préalable en cochant la case destinée.
Qui en sont les destinataires ?
• Sociétés du Groupe Citadelle dont dépend la société ainsi que les nouvelles et potentielles ; • des sous-traitants, des mandataires ou des prestataires travaillant pour nous ; • des CAC, la BFD, la Caisse des Dépôts et Consignations, des autorités administratives ou organismes de résolution des litiges ;• des sociétés qui réalisent des études commerciales ou de marché pour nous ; • toute autre personne impliquée en cas de litige au regard d’une opération ; • les autorités/juridictions judiciaires ou administratives.
Combien de temps les conservons-nous ?
Tant que vous utiliserez nos services. Certaines pourront être conservées pour une durée supplémentaire pour la gestion de réclamations et/ou contentieux ainsi que pour répondre à nos obligations légales ou réglementaires ou encore pour répondre à des demandes d’autorités habilitées. Les données comptables pour une durée de dix (10) ans ou conformément à la Loi.
Quels sont vos droits et comment vous pourrez les exercer ?
• le droit d’obtenir des informations sur les données que nous détenons sur vous et les traitements mis en œuvre ; • Le droit de retirer à tout moment votre consentement sauf raison légitime de les conserver et dispositions légales ; • dans certaines circonstances, le droit de recevoir des données sous forme électronique et /ou de nous demander de transmettre ces informations à un tiers lorsque cela est techniquement possible (veuillez noter que ce droit n’est applicable qu’aux données que vous nous avez fournies) ; • le droit de modifier ou corriger vos données ; • le droit de nous demander de restreindre ou de vous opposer au traitement de vos données, sauf raison légitime de les conserver.

Vous pouvez retirer votre consentement à l’utilisation de vos données à des fins commerciales à tout moment : la prise en compte de votre demande et la mise à jour de nos systèmes peut prendre quelques jours pendant lesquels vous êtes susceptibles de recevoir des sollicitations commerciales relatives aux campagnes marketing déjà lancées.

Vous pouvez exercer vos droits en nous contactant : Olivier LIVIC – 0596 39 41 72 ou par mail : olivic@citadelle-sa.com
Pour plus d’informations à propos de vos droits : https://www.cnil.fr/. Vous disposez également du droit de déposer une réclamation auprès de la CNIL 3 Place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 Paris - Cedex 07.
Vous acceptez que nous utilisions vos données à des fins de prospection commerciale, cochez cette case •
Vous acceptez que nous transmettions à nos partenaires vos données à des fins de prospection commerciale, cochez cette case •
9. REGLEMENT DES LITIGES
Tout litige relatif aux présentes devra faire l’objet d’une tentative de conciliation amiable et préalable auprès de notre service clientèle. Dans ce contexte, une négociation interviendra entre les parties. A défaut de résolution amiable, le client aura le droit de recourir à un médiateur : Monsieur Jean-Jacques BRICHANT, inscrit auprès de l’ANM (Association Nationale de la Médiation) jjbrichant@gmail.com / 0696 45 25 39 (horaires de la Martinique) ou de saisir les juridictions compétentes.